LCDP, opérateur responsable et engagé

Dérogeant aux règles classiques de la promotion et de la construction immobilière, le groupe LCDP s’inscrit comme un porteur d’opérations immobilières innovantes, engagé vers plus de développement durable.

Depuis sa création, le groupe LCDP a pour vocation de s’imposer sur le marché comme une holding de développement de l’écosystème Immobilier & Construction durable. Cette ambition a amené l’entreprise à se structurer pour devenir un acteur spécialisé dans l’analyse stratégique des montages immobiliers et de l’économie de la construction, sur le secteur des bâtiments multi-matériaux en général et plus spécifiquement sur celui de la construction Bois.

LCDP est animé par la volonté de construire « propre » : notre stratégie repose sur l’emploi au minimum de matières carbonées et le recours privilégié aux matériaux biosourcés, en premier lieu le bois.

ecoconstruction bois lcdp proteur responsable développement durable
Crédit Jean-Luc Petit

L’approche durable est fondamentale dans l’élaboration de nos projets

« Le choix des matériaux, des modèles constructifs ou encore des services et technologies proposés sont des aspects essentiels que l’on étudie par le prisme d’une approche liant environnement, social et économie. Point crucial dans la réalisation des édifices de demain, nous intégrons également dans nos projets les exigences induites par les nouvelles préoccupations sanitaires.

Nous nous positionnons comme un opérateur pluridisciplinaire qui accompagne le développement des territoires. Cela nous amène à nous positionner sur des sujets très variées, à concevoir et construire des typologies de bâtiments très variés, en réponse aux besoins de nos clients privés ou publics. Cette souplesse et cette agilité sont une marque de fabrique de LCDP, ce qui permet à notre groupe de proposer un vaste champ d’expertise. » Thierry Coursin, Président

Tout en adoptant une approche multi-matériaux pragmatique et incontournable, LCDP a la volonté de développer la part du bois et des matériaux biosourcés dans ses projets. Il s’agit ainsi de mieux répondre aux enjeux écologiques et durables, tout en respectant les standards d’efficacité tant mécaniques que thermiques ou esthétiques.

Animée par la volonté de construire « propre » et bas carbone, la stratégie du groupe LCDP repose sur :

  • l’éco-construction : l’emploi au minimum de matières carbonées et le recours privilégié aux matériaux biosourcés pour ses projets de construction (en 1er lieu le bois comme c’est le cas par exemple pour le futur siège social de la Caisse d’Epargne de Bourgogne-Franche-Comté à Dijon)
  • la réarchitecture responsable (ou éco-réhabilitation) : le réemploi et la valorisation des matériaux existants pour ses projets de réhabilitation (comme c’est le cas pour la réarchitecture de l’ancien siège de la Carsat).

L’introduction de la nouvelle méthode de calcul de l’empreinte carbone instaurée dans le projet RE2020, appelée « analyse du cycle de vie dynamique simplifiée », fait de l’utilisation des produits de construction biosourcés – en premier lieu le bois – le seul levier valable pour réduire l’empreinte carbone des bâtiments de demain. Une formidable opportunité pour LCDP!

terre-arbre